L'association KOBUJODOKAI

Le Kobujodokaï est une organisation associative fondée par tous les disciples de l'école Shindo Muso Ryu Jo Jutsu du Kobukan Dojo et leurs élèves, et les élèves des élèves, tous liés par la relation de " maître à disciple ".

Le noyau central du Kobujodokaï est constitué par les élèves qui pratiquent le Jo Jutsu de l'école Shindo Muso Ryu, enseigné de maître à disciple de génération en génération.

L'organisation du Kobujodokaï inclut également les groupes et les élèves qui pratiquent le Sété Jo ou Sété Gata de la Fédération Japonaise de Kendo (Zen Nihon Kendo Renmeï ou Z.N.K.R.), qui est la première étape dans l'apprentissage du Jo Jutsu. Bien entendu, les professeurs de ces groupes et leurs élèves sont également membres du Kobukan Dojo ou de l'association Kobujodokaï voire encore de France Kobujodokaï.

Le Jo Jutsu de l'école Shindo Muso Ryu, transmis par les maîtres de génération en génération vous aidera à vous réaliser spirituellement et techniquement, et après votre propre perfectionnement dans l'art martial, se retransmettra ensuite de la même façon aux jeunes générations.

Pour maintenir cette tradition, nous devons étudier et apprendre le Jo Jutsu de l'école Shindo Muso Ryu de la manière la plus correcte possible, sans rien changer aux Kata anciens, les pratiquer et les ressentir de façon parfaite, et les transmettre sans aucune modification quelle qu'elle soit...

Le professeur doit enseigner sincèrement à ses élèves, et dans le même temps, ne pas oublier qu'il est lui-même élève de son maître, et qu'il a toujours besoin de l'enseignement de celui-ci. La notion et le respect du " feed-back " ou retour sur l'enseignement est indispensable. Rien n'est jamais acquis définitivement et n'a de fin !

Nous devons rester fidèle à cet idéal, sans se préoccuper des modes et sans être influencés par les tendances " populaires ". Un homme enseigne à dix autres ; ces dix autres enseignent à dix autres, et ainsi de suite... c'est seulement de cette manière que l'on peut diffuser le véritable enseignement du Jo Jutsu de l'école Shindo Muso Ryu. Par conséquent, nous sommes sûrs que tous les disciples engagés dans l'organisation du Kobujodokaï et leurs élèves deviennent ensemble de véritables et sincères pratiquants et de bons enseignants, c'est la raison pour laquelle le Kobujodokaï perpétue cette tradition séculaire.

Matsumura Shigéhiro Senseï est le Directeur Technique et moral du Kobukan Dojo et du Kobujodokaï, il est aussi Conseiller Technique d'Honneur de France Kobujodokaï. En avril 1958, il est entré dans l'école de Maître Shimizu Ryuji, et a commencé la pratique du Jo Jutsu Shindo Muso Ryu et des Kobudo. Après la mort de Maître Shimizu Ryuji, en Février 1978, il est entré dans l'école de Maître Otofuji Itchizo, de Fukuoka, et a continué à pratiquer avec ce dernier. Maître Otofuji Itchizo est décédé à l'âge de 100 ans, en Février 1998.

Matsumura Shigéhiro Senseï a reçu la licence d'enseignement Gomokuroku de Maître Shimizu Ryuji, il a reçu ensuite la licence d'enseignement final ou Menkyo Kaïden par Maître Otofuji Itchizo. De plus, il a reçu la licence d'enseignement final ou Menkyo de l'école Suio Ryu pour le Joho (Jo Jutsu), Naginata Jutsu et Kyoharu Bo Jutsu du 14ème Soké (grand maître en titre), Katsué Mitsuyasu de Shizuoka. Matsumura Shigéhiro Senseï est également Hanshi 8ème Dan Jodo de la Fédération Japonaise de Kendo (Zen Nihon Kendo Renmeï ou Z.N.K.R.), il fut aussi membre à part entière de la Commission Jodo de la Z.N.K.R. et son rapporteur. Commission qui a mis au point un guide technique sur le Sété Jo et son enseignement, guide qui sera dorénavant utilisé pour la transmission de la discipline dans tous les pays affiliés à la F.I.K.

Deux des disciples directs non japonais de Matsumura Shigéhiro Senseï ont créé un groupe de Jo Jutsu en France après leur retour du Japon il y a près de quarante ans: France Kobujodokaï. Il s'agit de Jean-Pierre Réniez qui a reçu le Oku Iri, le Shomokuroku des mains de Otofuji Itchizo Senseï puis le Gomokuroku des mains de Matsumura Shigéhiro Senseï et enfin le Menkyo Kaïden, et de Gérard Blaize qui a reçu le Oku Iri des mains de Otofuji Itchizo Senseï, le Shomokuroku, puis le Gomokuroku des mains de Matsumura Senseï. Ils ont créé également des groupes en Europe qui dépendent encore, pour le moment, de France Kobujodokaï.

Par ailleurs ils sont respectivement Kyoshi 7ème Dan et Renshi 7ème Dan de Jodo de la Z.N.K.R. et ont formé nombre de disciples et d'élèves en Europe qui enseignent sous leur direction technique les Sété Gata de la Z.N.K.R..

Actuellement il n'y a qu'eux qui peuvent enseigner Ko Ryu dans les différents groupes européens de notre organisation, ainsi que depuis peu Emmanuel Laurier et Corinne Marie dit Moisson, tous deux Shomokuroku et Renshi 7ème Dan, dans le strict respect de ce que leur Makimono autorise à enseigner. Mais la formation d'autres enseignants qualifiés se poursuit quotidiennement…

La philosophie de France Kobujodokaï dans la pratique et la transmission est la recherche de la perfection et de la qualité maximum, pour nous le qualitatif primera toujours sur le quantitatif… C'est peut-être pourquoi il n'y a qu'une trentaine de membres dans l'association depuis 1981. Dans la liste des Dojo suivante, les gens engagés dans l'école pratiquent entre eux Ko Ryu et les Kobudo, et les Senseï de ces Dojo y enseignent, bien évidemment, les Sété Gata à leurs élèves respectifs. Par ailleurs, l'entrée dans l'école est assujettie à un engagement réciproque moral et technique total entre le maître et le futur disciple, engagement sur l'honneur symbolisé par un serment écrit et co-signé.

Enfin tous les membres de l'association France Kobujodokaï, sans exception, sont entièrement bénévoles.